Principes de la langue chinoise

Présentation des principes de base du chinois.

Introduction au chinois

Les faits et chiffres sur le chinois mandarin

  • 1 milliard de personnes parlent le mandarin standard

  • 214 clés constituent les caractères chinois

  • 400 syllabes suffisent à prononcer les mots

  • 4 tons s’appliquent sur tout ou partie aux syllabes

  • 1000 caractères sont à connaître pour parler couramment

Nombre de caractères à connaître

Pourcentage compréhensible

100

40%

200

55%

500

75%

1000

90%

2000

97%

5000

100%

Le principe

Le chinois est une langue tonale (4 tons), avec un ensemble défini de caractères et une grammaire simple. Par exemple, il n’y a pas de conjugaison. Maitriser 1000 caractères suffit pour s’en sortir dans la plupart des situations de la vie quotidienne et professionnelle.

Une langue comme le français utilise l’alphabet latin, de 26 lettres. Le chinois n’a pas d’alphabet équivalent. Par contre, il utilise un ensemble de 214 clés (ou radicaux), qui permettent de trouver une entrée dans un dictionnaire, et d’écrire les caractères.

La prononciation du chinois est aidée par le pinyin, qui est une manière d’écrire le chinois en caractères latin. On peut donc commencer immédiatement à parler chinois grâce à ce système.

Mots, caractères et radicaux

Chaque mot chinois se compose d’au moins un caractère, qui peut s’écrire :

  • en idéogramme, on parle de hanzi

  • en caractères latin, on parle alors de pinyin

Chaque caractère chinois est constitué d’un ou plusieurs radicaux.

Chaque radical est une unité graphique, avec un sens (valeur sémantique) et un son (fonction phonétique).

Exemple :

Mots chinois (hanzi)

Prononciation en pinyin

Prononciation “à la française”

rén

gêne

今天

jīn tiān

djinn tienne

Différence entre le mandarin et le cantonais

Le mandarin et le cantonais diffèrent dans la prononciation des mêmes mots et concepts. Le mandarin est la langue de la Chine continentale et de Taiwan, tandis que le cantonais est la langue de Hong Kong et de la région de Canton. Il ne faut pas confondre le problème de la prononciation (en mandarin ou en cantonais) et celui de l’écriture (simplifié ou traditionnel). L’écriture simplifiée est pratiquée en Chine continentale, tandis que l’écriture traditionnelle est pratiquée à Taiwan (même si on y parle le mandarin), Hong Kong et aussi dans la région de Canton.

Par exemple, pour écrire le mot cheval :

  • en traditionnel : 馬 (on peut deviner le cheval, avec ses 4 pattes, sa queue)

  • en simplifié : 马 (plus simple, avec les 4 pattes réduites à un simple trait horizontal)

On peut le résumer dans le tableau suivant :

Chine continentale

Taiwan

Hong Kong/Canton

Ecrit

Simplifié

Traditionnel

Traditionnel

Parlé

Mandarin

Mandarin

Cantonais

Apprendre le chinois, c’est donc :

  • apprendre les radicaux de base, les utiliser pour écrire des caractères et des mots. On peut recourir au pinyin si l’écriture n’est pas une priorité

  • maitriser la prononciation de chacun des 4 tons

  • utiliser une grammaire au final simple

  • pratiquer l’oral et l’écrit pour faire des progrès

HSK Academy va vous aider :

  • à apprendre facilement les radicaux, les caractères et mots

  • travailler votre compréhension écrite et orale

  • progresser d’un niveau débutant, jusqu’à un niveau très avancé

Continuez avec les phonétiques.